Galgo Save Belgium

Galgo Save Adoption Actualité Aidez-Nous Nos Projets

 

retour


        Galgo-Nouvelles d'Espagne


Sur cette page, nous voulons donner à nos collaborateurs espagnols la possibilité de partager leurs expériences, les sauvetages, leur bonheur et leur tristesse avec nous. Jour et nuit ils sont prêts à sauver les galgos voués à une mort terrible. Nous ne voulons pas fermer les yeux sur tous les mauvais traitements que les galgos doivent toujours subir et nous voulons vous tenir au courant de la situation en Espagne.


 Javier
 


29/10/2012



Voici Javier, un beau galgo noir qui fût sauvé il y quelques jours de la route, avec une fracture du coude assez vilaine.

Après les premiers soins, entre les gémissements de douleur dû à la fracture, le spécialiste des traumatismes de la Clinique Catdog Gines qui collabore assidûment avec la Fondation, est intervenu pour que sa récupération soit plus rapide et ainsi faciliter son adoption.

Pour pouvoir assumer ces coûts supplémentaires, la FBM doit recueillir presque 600 euros pour pouvoir assumer les paiements de la chirurgie externe et du traitement dont Javier a besoin.

Ce genre de chirurgie ne se pratique habituellement pas dans les installations de la FBM.


Galgo Save Belgium a versé 300 euros pour l'opération de Javier !

 



24/10/2012


Gavina se casse une patte en courant après un lièvre et la FBM la sauve avant qu'elle ne soit exécutée.
 

Voici Gavina, une galga de 3 ans à peine qui a échappé de justesse d'être exécutée hier. Comme cela arrive souvent à beaucoup de chiens de cette race, elle courait à toute vitesse dans les champs après un lièvre, lorsque après un mauvais appui pendant la course, elle se blessa avec la malchance de se fracturer une de ses pattes arrières.

Une lésion de ce type chez un galgo signifie, en règle général, le sacrifice de l'animal des mains de son propre propriétaire, et c'est ce qui allait arriver à Gavina.

Par chance, avant l'exécution, ce galguero contacta la Fondation FM. Au cours de son appel, il assurait qu'il n'allait pas dépenser un sou pour sauver la patte de Gavina et qu'il allait la tuer immédiatement à moins que la FBM ne la prenne en charge.


Face à l'appel de ce cruel qui menaçait de tuer son animal qui jusqu'ici avait été parfait pour la chasse, la FBM, indignée par ce type d'agissements si habituels chez bien des gualgueros, c'est offerte pour la protéger et prendre en charge tous ses besoins vétérinaires et lui trouver un futur meilleur dans un foyer où elle ne serait plus jamais utilisée comme une arme pour la chasse, mais bien traitée comme un animal aimé et respecté.

Evidemment, après des agissements de la sorte, la FBM prendra les mesures légales opportunes.

Après la visite du vétérinaire de la Fondation, on lui a diagnostiqué une fracture médiale du fémur, dont la récupération reviendrait à plus ou moins 800 euros.


 

Galgo Save Belgium a versé 300 euros pour l'opération de Gavina !

 


 

Diego est enfin de retour à la maison.

Diego et Rita

 

Diego et Rita sont deux galgos qui erraient pendant des années dans les périphéries de Don Benito et plusieurs de nos membres les nourrissaient.
Ces derniers mois, Ana, une de nos membres, s'efforça de les sauver de la rue. Ils ne pouvaient pas rester là. Avec patience et beaucoup d'amour, elle a pu avoir leur confiance jour après jour.

Et un matin, en les alimentant avec sa fille de 3 ans, la petite s'est approchée et caressa Diego qui se laissa faire sans bouger un muscle.

Quelques jours plus tard, Diego fut sauvé et son amie Rita, en le voyant heureux avec sa nouvelle famille, se laissa aussi prendre par la petite. Tout était génial, il ne restait plus qu'à sauver leur compagne Canela.

 

On les a amené à Badajoz pour les faire stériliser et ils allaient rester là dans une maison d'accueil grâce à Acan, le refuge de Badajoz. Tout se déroulait très bien pendant les opérations, mais quelques heures avant d'être récupérés, Diego s'est sauvé.

 

Il était 10:00 du matin ce 15 août quand ils nous ont appelé pour nous dire qu'il s'était échappé de la clinique Dovet. On ne pouvait pas le croire, on était désolé.

 Immédiatement nos amis de Badajoz se sont mis à sa recherche et nous nous sommes rendus là-bas.

 

On a vécu 7 jours d'angoisse, d'incertitude à chercher partout, à demander, à mettre des affiches, à informer tout le monde.... on a passé des heures à chercher Diego et à avoir peur pour ce qui pouvait lui arriver, courant avec une laisse flexi pendante et récemment stérilisé.

 

Badajoz nous semblait subitement immense. Nous devons remercier les nombreux appels pour nous informer des lieux et heures où il avait été aperçu, nous avons pu ainsi nous concentrer sur une zone concrète de la ville, près de l'autoroute de Valverde, et plusieurs rond-points dans la zone.

 

Le lundi 20 août, grâce au grand travail des volontaires de l'Acan Badajoz, on a découvert où il avait l'habitude de dormir, près d'un ruisseau.

Hier mardi 21/08, on était certain de le trouver là en train de dormir, mais il n'y était pas. Désespoir et peur à nouveau qu'il ait décidé de partir dans une autre zone de la ville.

 C'est à 9 heures qu'on nous a prévenu qu'il était près des rond-points, on décida de se poster là-bas. A notre surprise, il dormait sur le rond-point là où débouche le chemin que nous avions emprunté pour aller à l'autoroute, on ne pouvait pas le croire.

Nous nous sommes tous arrêtés et Ana prit un peu de  nourriture et, l'appelant doucement, elle s'approcha jusqu'à lui. Diego leva la tête et la regarda, on a tous retenu notre souffle; s'il partait en courant, qu'est-ce qu'on allait faire?

Mais non, Diego se leve et.... la reconnut. Ana s'assit dans le gazon et ouvrit le sac de nourriture. Diego bouge à ses côtés sentant les odeurs et lui faisant de petits coups avec son museau. Il se couche à nouveau, se laisse caresser, mange un peu et cherche à nouveaux les caresses.

 

ON attendait tous avec tension de l'autre côté du rond-point, criant doucement qu'elle l'attrape MAINTENANT.
Lorsque Diego se coucha à nouveau, Ana prit la laisse, l'accrocha à l'un des deux colliers qu'il portait encore, elle se mit debout et dit "on rentre à la maison". Diego se leva et la suivit tranquillement. Ils traversèrent la route vers notre direction, on les a embrassé, elle et Diego.

 

Nerveux, en pleures, épuisés, heureux... beaucoup d'entre vous connaissent cette sensation, il n'y a pas de mot pour la décrire.

Olga - Ana  - Mariangeles

 

Nous remercions toutes les personnes qui nous ont appelé pour nous dire où ils l'avaient aperçu, nous remercions Serge qui nous a accompagné aux pires heures de chaleur dans Badajoz, Angeles de l'Acan qui nous orienta à tout moment et qui l'a cherché chaque jour nous insufflant espoir continuellement, tous les bénévoles d'Acan Badajoz, infatigables, tous les amis qui ont diffusé sur leur web, blog, facebook.... et la douzaine de personnes qui par téléphone, e-mail ou facebook nous a réconforté et porté soutien.
Diego est de nouveau à la maison, sauf, un peu plus maigre et avec quelques petites blessures, mais heureux!

Merci à tous!

 

la fille d'Ana et Diego

 

Olga, Prado (22/08/2012)


Sole, son histoire

Sole est une toute petite galga merveilleuse agée 2 ans.
Très affectueuse n’a pas de problême avec ses congènéres ni avec les enfants , elle se trouve en famille d’accueil en attendant son adoption

Son histoire est la suivante,

Cette petite galga était enchainée à un arbre.
Une personne qui passait par la, pensait que son maître n ‘était pas loin et ne fit plus attention à elle .
A son retour elle était toujours la ,il nous en a parlé .
Le jour suivant nous partions pour la sauver mais nous ne l’avons pas trouvée, ce n’était pas le bon endroit.


Le jour suivant ,cela fesait déjà trois jours, le monsieur qui avait donné l’alerte la revue et nous à conduit à elle.


Elle était attachée depuis plus de trois jours sans manger ni eau.
Elle était à la limite de la désydratation mais aussi terrorisée.
De plus elle attendait des bébés.


Nous l’avons directement enmenée à la clinique ou elle a reçu tous les soins et attention.
Après 24h de stabilisation elle a été stérilisée , si on ne l’avait pas fait elle serait morte parce que les bébés étaient trop gros.


Elle récupère très bien, elle ne veux pas rester seule , elle gémit comme un bébé mais si il a quelqu’un près d’elle, elle est heureuse.
Elle joue déja avec les autres chiens de la maison.
Voila l’histoire d’une petite qui a connu la souffrance et qui à faillit mourir, pourtant si jeune.

=>  vidéo

 

Fepaex (8/08/2012)


 

On m’a donné le nom d’Irina…


J’aime le nom qu’on m’a donné parce qu’ils me le disent avec douceur, moi je n’avais jamais senti de la gentillesse autour de moi.


Mon ancien maitre nous donnait seulement des ordres froids et en criant,
il sortait nous entrainer attachés à sa moto. Nous, nous devions courir, lui se donnait de grands airs assis sur sa moto avec ses colliers, mais moi je me suis emmêlée dans la corde et je suis tombée par terre, il m’a traîné sur des mètres et des mètres, j’ai cru que s’en était fini pour moi, quand ce sale type s’en est rendu compte, il arrêta la moto, coupa la corde de mon cou et me lança un coup de pied, il m’insulta et me dit que je n’étais plus bonne à rien alors il me laissa là gisante, je ne pouvais bouger, mon corps me faisait extrêmement mal, ma peau me brûlait. Et en plus je n’avais aucun lieu où me réfugier.


J’ai trouvé un trou sous un lampadaire très près de la route, je m’y suis traînée comme j’ai pu et me suis cachée.
Je suis restée là plusieurs jours, sans pouvoir bouger, avec d’énormes douleurs, je commençais à avoir faim et soif, mais je ne savais pas quoi faire lorsqu’une dame me vit et m’apporta un peu de nourriture et de l’eau.


Je la remerciais bien que tout m’était égal, j’attendais seulement la mort, je ne voulais juste pas avoir froid et mourir sans douleur.


Ma vie avait été courte, je suis une mauvaise petite galga, je ne sais pas courir attachée à une maudite moto.


Cette gentille dame qui me donna de la nourriture et de l’eau informa des personnes qui s’appellent protecteurs ????


Moi je ne savais pas que cela existait, je pensais que tous les humains étaient de maudits galgueros.
Ces personnes m’ont traitée avec douceur et m’ont emmenée dans un lieu qu’on appelle refuge, là-bas il y a beaucoup de frères d’autres races car ces personnes nous aident tous.

Maintenant je commençais à comprendre quelque chose… ils me donnèrent un panier, une couverture ??!!!

Ils me donnèrent de la nourriture et après ils ont soigné mes blessures,
Les choses étaient déjà bien mieux maintenant…
Après ils m’ont installée dans une voiture et près de deux heures plus tard, on s’est arrêté devant la porte d’un lieu qui s’appelle clinique.

 



Là-bas, une dame, la directrice (qui me donna des bisous et m’appela Cariño (= amour) et d’autres filles plus jeunes m’attendaient.


Avec des mains très douces, elles me soignèrent, me piquèrent, elles m’ont mis un thermomètre, mais elles étaient toutes gentilles, je crois que maintenant j’ai envie de vivre, j’aime ces personnes qui ne sont pas des galgueros.


Après plusieurs jours en clinique, la dame qui m’appela Cariño, est enfin venue me voir, elle m’a mis un manteau ???!!!!

 



Bien au chaud dans mon manteau, elle m’a fait faire une petite promenade en voiture et quand elle s’est arrêtée, elle m’a dit une fois de plus … Cariño, tu es enfin à la maison… Ce serait ça mon nom ???

Maintenant je ne sais plus si je m’appelle Irina ou Cariño (= amour) hihihi…

 

Irina cherche une famille !

Fepaex (8/05/2012)


 

Melanie est renversée par une voiture


 

La Fondation Benjamin Mehnert a reçu hier un appel déchirant. (3/05/2012)

Des jeunes avait trouvé cette petite chienne renversée par une voiture et avec des blessures de gravité diverse.

Ne pouvant s'occuper d'elle, ils l'ont emmenée à la fourrière où on leur a dit qu'ils étaient saturés et qu'ils devraient la sacrifier, chose que les jeunes ne pouvaient accepter.

Comme les jeunes on refusé qu'on la tue, c'est à la fourrière même qu'on leur a donné le numéro de téléphone de la FBM, celle-ci après avoir entendu le déchirant récit, est allée rapidement sauver et prendre en charge Melanie.

 

Après l'examen vétérinaire qui a été réalisé au Centre de Récupération de Galgos Maltraités, il s'avère que Melanie présente une facture du fémur et plusieurs fêlures et lacérations des suites de l'accident.

Pour le moment, on a stabilisé la patte avec un bandage et on attend le rendez-vous avec le traumatologue pour la chirurgie.

Melanie attend toute aide possible qui l'aide à récupérer et bien sûr une famille qui souhaite l'adopter.

=> plus d'info

 Fundacion Benjamin Mehnert (3/05/2012)


Grand sauvetage in extremis de 9 galgos


La fondation Benjamín Mehnert a réussi à sauver la vie de 9 galgos le même jour ou ils allaient être sacrifiés, après avoir été les chercher au fourrière de Séville avec lequel ils collaborent pour le sauvetage de cette race.


Après plusieurs efforts pour pouvoir prendre en charge ces 9 abandonnés alors que leurs installation croulent sous le nombre, ils ont pu retarder de quelques jours le sacrifice de ces chiens. C'est hier, le dernier jour même avant leur sacrifice, que le personnel de la Fondation est venu les chercher pour les emmener au Centre de Récupération des Galgos Maltraités de la FBM afin d'initier le protocole d'entrée et ainsi pour qu'ils puissent faire partie de la Fondation jusqu'a ce que quelqu'un s'intéresse à eux.



Une fois déchargés, ils sont passés par le toilettage pour prendre un bain et être déparasités ensuite, ils ont été auscultés par l'équipe vétérinaire. On leur a fait des analyses à tous et des tests de contrôle de maladies contagieuses.

 

Dans 15 jours, lorsqu'ils sortiront de la zone de quarantaine où ils resteront isolés pendant leur récupération, ils seront prêts et dispos pour toute personne qui souhaite leur donner un foyer et une opportunité d'être adoptés. Ces 9 galgos et beaucoup d'autres encore vous attendent!
 

 

 Fundacion Benjamin Mehnert (21/03/2012)


 

Sauvetage extrême sur la SE-30

 

Le 12 mars dernier, la Fondation Benjamín Mehnert a reçu un appel de la police annonçant qu'un galgo était en danger sur le périphérique de Séville SE-30.

La police a appelé plusieurs associations protectrices et refuges mais aucun n'a pris en charge cet animal.

Finalement, la Fondation Benjamín Mehnert arriva pour le sauvetage du galgo qui était complètement terrorisé. La police a interrompu le trafic jusqu'au moment ou l'un de nos employé puisse accéder à la bande médiane et sauver ce galgo d'une mort certaine en plus de causer peut-être un accident grave sur l'une des autoroutes les plus fréquentées de Séville

Isa - Fundacion Benjamin Mehnert (14/03/2012)


 

Sauvetage limite de 21 galgos de la fourrière de

Gesser de Jerez


La Fondation Benjamín Mehnert a réussi à sauver en dernière minute 21 galgos et une podenca dans un état avancé de gestation, alors qu'ils allaient être sacrifiés à la fourrière de Gesser de Jerez de la Frontera.


Après avoir reçu un appel d'alerte, des membres de la Fondation se sont déplacés rapidement avec le fourgon de sauvetage et ont réussi à prendre en charge ces animaux malgré que les installations de la FBM soient déjà au maximum de leurs possiblités.


Ces 22 animaux ont été déparasités, et ont subi une consultation vétérinaire ou on leur a fait un contrôle complet. Ils ont passé 15 jours dans la zone de quarantaine et une fois récupérés et réhabilités, la FBM leur cherchera un foyer où ils
recevrons leur première opportunité en tant qu'animaux de compagnie.

 

Isa - Fundacion Benjamin Mehnert (6/02/2012)
 


Dalai a la vie sauve par miracle

 


Il y a quelques jours, la Fondation Benjamín Mehnert a reçu un appel auquel ils ne pouvaient pas rester sourds. Un galgo en très mauvaises conditions avait été abandonnés aux portes du casse.

Affligés par ses blessures, les propriétaires de la casse qui ne pouvaient le prendre en charge, lui ont ouvert les portes d'un grenier pour qu'il puisse s'abriter des basses températures.


Le corps du craintif Dalai dénonçait une extrème maigreur et il avait des blessures tout le corps. Une des lésions la plus grave que présentait ce galgo, c'est une blessure ouverte au poignet et tous les doigts de sa patte cassés, fractures certainement provoquées par les mauvais traitements dont il a souffert durant sa courte vie.

En étant sauvé par la Fondation, il a été mené dans les installations de son Centre de Récupération de Galgos où ils essaient de le récupérer de ses blessures, de sa déshidratation et de sa dénutrition.

Si la FBM ne lui avait pas donné de soins, Dalai n'aurait pas survécu un jour de plus. On espère que bientôt quelqu'un s'apitoye de ce petit, et puisse le reprendre dans un foyer fait pour lui, dans une maison d'accueil où on lui donne la tendresse qu'il n'a jamais eu

Isa - Fundacion Benjamin Mehnert (3/02/2012)
 


 

47 galgos et 11 croisés sauvés d'une mort certaine


En deux jours à peine, la Fondation Benjamín Mehnert (FBM) a sauvé près de 60 chiens dont 47 galgos, au cours de plusieurs initiatives de sauvetage dans différents lieux de la province de Séville.

Ces animaux se trouvaient dans une situation plus que précaire de surpeuplement et d'insalubrité dans les villages de Palmete et Carmona, nombreux sont ceux aussi recueillis du "Zoosanitario / Perrera" de Séville.

Malnutrition, gale, ulcères et blessures en général dont beaucoup d'entre elles ont été faites par des décharges de plombs, sont quelques unes des caractéristiques que présentaient presque tous ces animaux à la vie douloureuse et exploitée. Malgré qu'ils aient vécu une vie d'efforts à l'extrême, la Fondation BM, grâce à son sauvetage heureux, va les réhabiliter pour leur trouver une famille où ils pourront enfin profiter de caresses et de l'amour qu'ils méritent.



Cette situation d'abandon massif de chiens, principalement de galgos, se voit augmentée encore plus et de manière irrépressible à son grand désarroi lorsque s'ouvre la saison de la chasse et que les "galgueros" choisissent leurs "recrues" pour écarter celles qui ne sont pas bonnes. Ecartement qui se reflète dans différentes images tant sur les routes andalouses où l'on peut voir déambuler sans but des animaux squelettiques ou des animaux assassinés et pendus à des arbres.

La FBM tente de pallier ce fléau d'abandon indistinct d'animaux car une fois recueillis ou sauvés par des membres de la FBM, tous ces animaux passent par un protocole rigoureux en arrivant dans les installations du Centre de Revalidation de Galgos Maltraités: bain et traitement contre les parasites, visite vétérinaire complète, analyses et stérilisation de tous les animaux pour leur adoption future.

Malheureusement, cette nouvelle reflète les sauvetages d'un jour comme tous les autres, d'encore un jour.Nous devons juste faire une simple multiplication pour se rendre compte du travail que cette Fondation réalise, mais principalement pour connaître quel est le comportement de ceux qui utilisent cet Animal comme arme et pour connaître l'agissement des institutions face à eux.

Isa - Fundacion Benjamin Mehnert (4/01/2012)
 


L'impunite des galgueros



C'est avec douleur et rage que j'écris sur l'expérience d'aujourd'hui. Je dis celle d'aujourd'hui car chaque jour il y en a une de plus, celle d'aujourd'hui m'a plus touchée, parce qu'il y a seulement un mois de ça, Puka (la petite galga) était encore une reine avec un prix pour sa beauté.


Mais son maître (stupide) lui faisant faire un entrainement (stupide et interdit), lui a fracturé les doigts de la patte arrière. Pour ne pas devoir lui-même faire un grand effort, il attache les chiens à sa bicyclette et il les fait courir (chose fort habituelle dans notre paysage). Malheureusement pour elle, non pour lui, son maitre lui a roulé sur la patte et l'a abîmée pour toujours, c'est pourquoi, elle ne lui sert plus à rien.

Puka n'avait même pas atteint une année de vie, mais il ne veut pas dépenser un euro pour la soigner, il a décidé de la tuer (je la tue parce qu'elle est mienne) (je la tue parce qu'elle ne me sert plus à rien).

Et moi je dis, tu la tues parce que tu es un fils de pute, un vil sans conscience, tu n'as pas d'âme, tu n'as pas de coeur... maudit galguero.

Elle n'a pas de CHIP (nos autorités disent pourtant que c'est obligatoire????)

Et les associations protectrices face à cette situation??? Que faisons-nous messieurs qui avons la décision facile sur d'autres choses?? Comment dénonçons-nous cela???

C'en est assez de tant de bâtards assassins et mal-traiteurs...

Il faut remédier à ce manque de raison..

Nous sommes la honte de l'Europe, ils nous mettent tous dans le même sac, et il y a beaucoup de personnes qui souffrent de cela.

Hier même depuis le Parlement Européen, des explications ont été demandées à notre gouvernement pour ces PETITES CHOSES DE RIEN DU TOUT...

Mariangeles - Fepaex

Mariangeles a accueilli Puka dans sa maison et elle l'a fait opérer afin qu'elle puisse réutiliser sa patte  de façon normale. Début décembre 2011, Puka est venue en Belgique et elle a trouvé son panier en or; maintenant elle passe une vie heureuse et pleine d'amour  chez son nouveau maitre.



 

Suerte, faire honneur à son nom, c'est tout ce que l'on souhaite pour elle.

 

Malheureusement, les cas d'animaux ayant besoin d'aide qui arrivent au centre ne sont pas rares, il n'est quasi pas possible de leur donner un ordre de priorité pour les sauver tant ils sont nombreux à déambuler dans les rues; blessés, malades et en grand danger. L'Espagne est une source intarissable d'animaux maltraités.

Suerte est arrivée chez nous fin mai 2011 dans l'état que l'on peut constater sur les photos, il n'y a pas de mot... Depuis lors, elle reçoit des soins journaliers et continus pour recouvrer son corps et son esprit effondrés et affligés.

Ce n'est pas que Suerte soit le cas le plus parlant et nécessiteux entre ceux qui se trouvent actuellement dans notre centre, il y en a des dizaines, mais il est évident qu'elle mérite bien une place remarquable sur notre web et tous nos efforts pour faire de son nom ce dont elle ne manquera plus jamais dans sa vie. Bonne Chance (= Suerte) !

Isa - Fundacion Benjamin Mehnert

Entretemps Suerte a trouvée son panier d'or en Allemagne

 © Copyright vzw Galgo Save Belgium asbl

  www.galgosavebelgium.be   All Rights Reserved. 2008